Encouragez l’empathie au bureau

ArticleDesign thinking

Avez-vous déjà assisté à une réunion où personne ne s’écoute, mais où tout le monde discute? Ou encore dans laquelle personne ne parle du tout? Dans ces deux cas, même si ce sont les personnes concernées qui assistent à la rencontre, il est fort à parier qu’ils n’arriveront pas à développer des idées hors de l’ordinaire! Pourquoi ne pas injecter un peu plus d’empathie au bureau?

Qu’est-ce que l’empathie?

L’empathie, c’est la capacité de se mettre à la place de l’autre, tout en maintenant une distance affective. C’est faire preuve de tolérance et de bienveillance. À ne pas confondre avec la compassion ou encore la sympathie, l’empathie est l’un des piliers de l’intelligence émotionnelle et de la méthode du design thinking.

On fait preuve d’empathie lorsqu’on écoute de manière active et positive, sans poser de jugement ou de chercher à trouver des réponses. On tente plutôt d’identifier et de comprendre les émotions et sentiments exprimés en mots ou en gestes. En quelque sorte, on essaie de se mettre dans la peau de l’autre et de démontrer qu’on est disponible et à l’écoute.

Quel type d’empathique êtes-vous?

À part si vous vous qualifiez de psychopathe ou d’un robot, vous êtes empathique! Bonne nouvelle! Selon la psychothérapeute Béatrice Millêtre, commencez par déterminer votre style d’empathie.

Empathie compassionnelle

Vous êtes une véritable éponge émotionnelle! Votre grande sensibilité favorise l’émerveillement devant la beauté et la bonté qui se nichent dans les petits racoins du quotidien. D’un autre côté, vous êtes plus susceptible à l’épuisement émotionnel et physique. Essayez de rééquilibrer votre dosage pensées-émotions en rationalisant vos émotions et en trouvant un certain recul. Canalisez cette grande force empathique dans une cause par exemple.

Empathie stratégique

Vous êtes un.e expert.e quand vient le temps d’écouter, d’observer et de calculer vos prochains pas. Vous êtes agile, diplomatique et vous avez la capacité de trouver les mots justes. Faites toutefois attention de ne pas tomber dans la manipulation ou la perte de spontanéité. Laissez-vous un peu surprendre. Efforcez-vous de moins influencer ou convaincre les autres, et prenez avec eux, de temps en temps, la direction qu’ils proposent.

Empathie faible

Vous comprenez le comportement, la pensée et les émotions de l’autre, mais à condition qu’ils soient très explicites! Vous êtes quelqu’un d’objectif et de logique, mais vous passez parfois pour quelqu’un d’indifférent et vous avez de la difficulté à identifier et exprimer vos émotions. Commencez par vous, prenez le temps de ressentir vos propres émotions et leurs impacts. Puis, faites le même exercice avec les autres. À la longue, vous humaniserez votre image et vous stimulerez votre intelligence émotionnelle.

Empathie et idéation : c’est quoi le lien?

Pour développer nouvelles idées, il faut cultiver une diversité de perspectives. Il faut créer un espace – en personne et en ligne – qui est accueillant pour que les gens partagent leurs idées sans crainte de jugement. C’est dans ces espaces qu’une collaboration efficace entre les membres d’une équipe peut s’établir. C’est là que vient jouer l’empathie. Si toutes les parties prenantes sont ouvertes aux autres, sont à l’écoute et font un réel effort pour comprendre leur point de vue, la magie peut opérer!

Par exemple, imaginez que vous êtes un chef d’équipe. Vous savez que vous allez exprimer une opinion opposée à celle de votre équipe et que ça déclenchera un moment de tension. Vous avez deux choix : vous pouvez présenter votre point de vue de façon directive ou encore proposer un dialogue. Pousser intentionnellement les membres de votre équipe au-delà de leur zone de confort, tout en les guidant en leur fournissant un soutien et en posant des questions au lieu de simplement prendre des décisions, renforcera le climat empathique au boulot.

Appliquez le même principe en idéation : pour améliorer votre capacité de collaboration, commencez par poser plus de questions, écoutez activement, adoptez un état d’esprit curieux et tirez parti des idées des autres. Ensuite, encouragez l’empathie et la collaboration créative au sein de votre équipe en suivant ces étapes.

Apporter une diversité de points de vue

Une équipe devrait être composée de gens avec différents points de vue, compétences, antécédents et expériences.  Quand on est tous pareils, la collaboration est facile, tout le monde est toujours d’accord! Mais, c’est la richesse des discussions et des points de vue qui alimentent les meilleures idées. Peut-être passez-vous à côté d’un éclair de génie?

Prenez le temps de bâtir un lien de confiance

La clé pour maximiser les avantages d’une équipe diversifiée est de s’assurer que chaque personne se sent écoutée. Rien de pire que d’être invité à une réunion et se rendre compte qu’on est le quota de diversité…

Devenez ami avec les tentions

Des tensions surgissent naturellement lorsque des points de vue opposés se rencontrent. Ce n’est pas une mauvaise chose quand on les aborde avec le bon état d’esprit. Avec votre équipe, gardez l’esprit ouvert et faites en sorte que tout le monde aille en tête que vous avancez tous dans la même direction et que vous travaillez pour un objectif commun.

Ne supposez pas que vous savez ce que les gens veulent

Enlevez-vous la pression de devoir tout savoir! Posez de bonnes questions et vos employés ou clients vous diront eux-mêmes ce qu’ils veulent!

N’oubliez pas que l’empathie est la pierre angulaire d’une culture de travail positive. La compréhension des émotions de vos collègues est un excellent moyen de favoriser la créativité, et ce, surtout au sein d’une équipe à distance. Vous désirez parfaire vos connaissances en matière d’entrevue afin d’user de votre empathie pour comprendre le réel besoin de vos clients ou employés? Inscrivez-vous à la formation Design thinking : expérimenter la méthode.

Crédit photoMyriam Baril-Tessier 

Stéphanie Lebon

Directrice communications et marketing, Factry

Au cours des dernières années, Stéphanie a défini, élaboré et géré des campagnes d’envergure au sein d'agences de renom. Active dans l’industrie, elle s’exprime sur les enjeux de diversité, de relève et de bien-être à travers ses billets d’opinions et ses implications bénévoles. À la Factry, Stéphanie a comme mandat de concevoir et piloter l’ensemble des activités de marketing et de communications.