Nunchi : l’intelligence émotionnelle à la sauce coréenne

ArticleIntelligence émotionnelle

Le nunchi (ou noonchi) est l’art d’écouter et de ressentir les émotions de l’autre. Cette forme d’intelligence émotionnelle puise dans l’empathie, l’intuition, le tact et le décodage des signaux non verbaux. Pour les Coréens, il s’agit d’un précepte à acquérir pour établir de bonnes relations interpersonnelles et faire passer adéquatement ses messages.

Le Nunchi ou l’art d’observer et d’écouter

 

Le mot nunchi signifie l’art de « mesurer (chi) avec les yeux (nun) ». Ce principe de vie coréen repose, comme son nom l’indique, sur l’observation des autres et de votre environnement afin d’utiliser ce que vous percevez avant d’agir. Le but ultime de la méthode est d’améliorer ses relations et ses communications à l’aide de son intuition.

Lorsqu’on adopte la posture mentale qui nous permet de faire preuve d’empathie, on est mieux équipé pour bien saisir les enjeux d’une situation donnée. Cela nous permet de prévenir les faux pas et d’établir des liens de confiance et des relations authentiques.

Comment ça fonctionne concrètement?

Premièrement, la méthode demande de prendre un moment pour analyser votre environnement et remarquer la dynamique entre les personnes présentes. Ensuite, en vous basant sur les données recueillies, vous pouvez adapter vos actions, vos paroles et votre manière d’interagir pour faciliter l’adhésion à votre message. On pourrait dire qu’il s’agit simplement de « prendre le pouls d’une situation » : prendre conscience de ce qui nous entoure pour par la suite livrer notre message de la façon la plus adéquate possible.

Que ce soit lors d’un pitch de vente, d’une entrevue d’embauche ou en tentant de faire passer un point lors d’une discussion dans une équipe, il est astucieux de faire preuve de nunchi. En prenant le temps d’observer, en portant attention aux détails et en se souciant du contexte, on peut ajuster notre discours à notre audience et ainsi augmenter nos chances de succès.

Quelques façons de faire preuve de nunchi

Voici les principes de base de la méthode :

  • Être dans le moment présent.
  • Ne pas faire preuve de jugement.
  • Éviter de teinter sa perception de biais et d’idées préconçues.
  • Porter son attention sur la réaction des gens suscitée par votre arrivée dans une pièce.
  • Observer les dynamiques et le non verbal : qui parle, qui écoute, qui semble s’ennuyer, quels sont les gestes de chacun, etc. pour anticiper leurs réactions.
  • Prendre le temps de réellement écouter avant de parler et ne jamais interrompre.

Le nunchi est une compétence qui exige une capacité d’observation et une certaine retenue. Apprendre à naviguer dans la société en prenant notre temps d’être branché sur l’ambiance et les gens au lieu de s’imposer demande de la pratique. Devenir encore plus à l’écoute ne peut jamais nous nuire. Au contraire, on apprend toujours plus, on se sent plus confiant et on agit de façon sensée. Comme dirait le philosophe Confucius « Si l’homme a deux oreilles et une bouche, c’est pour écouter deux fois plus qu’il parle »!

Envie de développer votre intuition et votre écoute? Découvrez les cours Collaborer autrement et  Leadership créatif.

 

Crédit photo: Myriam Baril-Tessier

Stéphanie Lebon

Directrice communications et marketing, Factry

Au cours des dernières années, Stéphanie a défini, élaboré et géré des campagnes d’envergure au sein d'agences de renom. Active dans l’industrie, elle s’exprime sur les enjeux de diversité, de relève et de bien-être à travers ses billets d’opinions et ses implications bénévoles. À la Factry, Stéphanie a comme mandat de concevoir et piloter l’ensemble des activités de marketing et de communications.