Ubuntu : mettre de côté son ego pour mieux collaborer

ArticleCréativité

Imaginons le scénario suivant : on vous confie un mandat pour lequel les attentes sont élevées. Pour le réaliser, vous montez une équipe de professionnels aguerris. Bien que tous ces membres soient des experts, ils n’arrivent pas à collaborer efficacement ensemble et semble vouloir à tout prix pousser leurs idées au détriment des objectifs du projet. Comment, en tant que leader, pourriez-vous faciliter le travail d’équipe? Pourquoi ne pas vous inspirer de la philosophie Ubuntu?

« Je suis parce que nous sommes »

En 2008, Doc Rivers, le coach de l’équipe de basketball des Celtics de Boston cette même difficulté. Même avec le recrutement de trois joueurs étoiles, son équipe ne semblait pas en mesure de collaborer efficacement sur le terrain pour remporter des victoires. Jusqu’au moment où Rivers introduit la philosophie sud-africaine Ubuntu au cœur de l’équipe. Petit à petit, l’équipe change du tout au tout leur façon de jouer… Pour même en arriver à gagner le Championnat de la NBA!

Ubuntu vient de l’expression zoulou « Umuntu ngumuntu ngabantu », qui se traduit par «une personne ne peut être une personne qu’à travers les autres ». C’est la recette du leadership de Nelson Mandela. Il s’agit d’un état d’esprit, d’une attitude envers les autres, qui incite chacun à faire quelque chose de bien, de grand, pour sa communauté. En d’autres mots, c’est considérer que le succès du groupe prévaut à celle de l’individu. En quelque sorte, c’est en collaborant avec les autres que l’on peut réussir.

Comment ça s’applique?

Revenons à Doc Rivers. Sous sa direction, ce concept a unifié les Celtics. Pour lui, être ubuntu signifiait « Je ne peux pas contribuer à l’équipe au maximum, à moins que toi aussi tu y contribue au maximum.  Je ne peux donc jamais être menacé par toi parce que tu es bon, parce que meilleur tu es, meilleur je suis. »  C’était le concept parfait pour leur équipe composée de joueurs étoiles. En appliquant ce principe, Rivers a transformé un groupe de joueurs talentueux mais disparates en une seule unité soudée.

Ubuntu au bureau

Il y a sept caractéristiques de l’Ubuntu : le respect, la serviabilité, le partage, le sens de communauté, la générosité, la confiance et le désintéressement. Ces caractéristiques peuvent vivre au sein d’un mouvement politique, sur le court ou au bureau!

Au revoir ego, bonjour équipe

Certaine entreprise, par exemple, mesurent la productivité en fonction des budgets d’équipe et des livrables, et non pas uniquement en fonction des heures facturables de chaque employé. Cela encourage une répartition du travail seine, le développement de membres juniors et une meilleure exploitation des forces de chacun – au lieu d’une culture où c’est chacun pour soi et dans laquelle les employés cherchent à accumuler les mandats afin d’en facturer le plus possible? Cette façon de faire encourage les membres d’une équipe à agir de manière désintéressée et non pour nourrir leur ego.

Reconnaître le rôle de tous et chacun

Comment faire pour s’assurer que le groupe adhère à cette philosophie? Rivers savait que le message devait être porté par des membres de son équipe et non seulement par lui. Il savait que ces joueurs étoiles recherchaient la victoire, mais hésitaient à collaborer avec les recrues. À tort, ces joueurs séniors ne voyaient pas la plus-value de partager le ballon. Rivers a stratégiquement décidé de véhiculer le message par les joueurs débutants. L’objectif était de les positionner comme des alliés au succès de l’équipe.

Rappelons ceci : dans une équipe, chaque membre est précieux et les actions de chaque individu affecte le tout. À titre de leader, il est en votre devoir de faire en sorte que personne n’est laissé pour compte et joue son rôle au maximum dans l’équipe. En même temps, vous devez vous assurer que les objectifs du groupe et les rôles de tous soient clairs. C’est encore plus vrai dans un monde de télétravail!

Utiliser la méthode RACI

La méthode RACI peut vous aider à ajouter de la clarté à ce niveau. Commencez par faire une grille, dans laquelle vous listez à l’horizontal toutes les tâches et les livrables du projet. Puis, sur la verticale, en colonne, indiquez les différents intervenants qui y prendront part. Ce ne sont pas forcément des personnes en particulier, vous pouvez mentionner des fonctions, des services ou des métiers de l’entreprise.

À l’intersection de chaque point de tâche et de chaque acteur du projet, indiquez le rôle de chacun :

  • R : Responsible, celui qui réalise. Il peut y avoir plusieurs R.
  • A : Accountable, celui qui supervise et qui réfère à la hiérarchie.  Il n’y a qu’un seul A par tâche.
  • C : Consulted, celui qui conseille. La communication entre R et C est bidirectionnelle. Il peut y avoir plusieurs C.
  • I : Informed, celui qui doit être informé. Est uniquement informé des travaux de R. Il peut y avoir plusieurs I.

Ce tableau tout simple permet de clarifier le rôle de chacun et d’informer l’ensemble des parties prenantes de l’importance de chaque membre de l’équipe!

Si les grands leaders ont les individus au centre de leur réflexion, ils n’oublient pas pour autant leurs objectifs d’affaires. Mandela et Rivers ont conduits leur groupe vers la réussite. Si vous traitez votre équipe dans cet esprit où tout le monde fait partie de la solution et où chacun est valorisé et précieux, vous nourrissez le sentiment d’appartenance et de fierté de vos coéquipiers en sus. Quel que soit votre rôle, vous pouvez vous efforcer d’apporter les principes d’Ubuntu à votre entreprise et à vos équipes de projet en mettant en place un climat d’ouverture, de respect et de partage. Comme dit le dicton, seul on va vite, mais ensemble on va loin!

 

Stéphanie Lebon

Directrice communications et marketing, Factry

Au cours des dernières années, Stéphanie a défini, élaboré et géré des campagnes d’envergure au sein d'agences de renom. Active dans l’industrie, elle s’exprime sur les enjeux de diversité, de relève et de bien-être à travers ses billets d’opinions et ses implications bénévoles. À la Factry, Stéphanie a comme mandat de concevoir et piloter l’ensemble des activités de marketing et de communications.