Bilan pandémique

ArticleCréativité

En 2020, c’était créatif d’imaginer le monde s’arrêter. En mars 2021, 1 an plus tard, ce qu’on croyait inimaginable s’est bien installé dans notre quotidien et tous ces changements sont devenus notre nouvelle réalité.

Les bons coups


Bien qu’il soit (beaucoup) plus facile et évident de voir les mauvais côtés de la médaille, ce tsunami mondial nous aura toutefois permis non seulement des prises de conscience importantes, mais aura également apporté des changements positifs qu’on aurait pensé impossibles pour encore quelques années. Parmi les tops à travers ces flops, voici trois bons coups issus de la pandémie qui auront transformé notre quotidien pour le mieux, et qui contribuent à rendre le marché du travail plus sain et humain.

 

Équilibre travail-famille


Cette période de ralentissement aura servi, pour plusieurs d’entre nous, à prendre le temps de réfléchir à notre mode de vie, à notre carrière, nos valeurs et à la place qu’on occupe au sein de notre entreprise. Ce que nous faisons ne définit pas ce que nous sommes.  

Le télétravail a également contribué à concilier la vie personnelle et professionnelle des travailleurs. La pandémie a prouvé que les technologies de l’information à la fine pointe permettent le travail à distance sans que le rendement en souffre. Que ce soit grâce au temps gagné dû aux déplacements plus rares ou appuyé par le fait que de rester à domicile permet l’accomplissement de plusieurs tâches en même temps, cette nouvelle réalité ajoute à la qualité de vie des employés. 

Travailler à distance prend de plus en plus de place, et même les employeurs les plus réfractaires reconnaissent que c’est là pour rester. Comment tirer profit de cette situation? Comment obtenir le meilleur de vos équipes quand le « bureau » n’existe pas? On a quelques idées pour aider!

Calculer les choses autrement

Aujourd’hui, le travail ne se calcule plus par le 9 à 5, mais bien par la capacité à mener des projets, les tâches réellement accomplies, le rendu final d’un travail, etc. Pendant plusieurs générations, le rendement s’appuyait en majeure partie sur l’assiduité au bureau, tellement que le terme «présentéisme» est apparu. Aujourd’hui, ça ne fait plus aucun sens. Et c’est tant mieux! Le travail à distance est une excellente occasion de redéfinir collectivement le travail et de repenser notre conception du bureau physique.

Rompre avec l’obsession du temps nous donnera à tous les moyens d’assumer nos rôles, au lieu de mesurer notre valeur en heures. Comme les distractions ne dévoreront plus les journées de travail, l’employé peut se consacrer pleinement à l’acquisition et au perfectionnement des compétences et des connaissances qui comptent le plus pour faire un travail de qualité. Bien entendu, il faut travailler sur la cohésion d’équipe, la collaboration à distance et les outils de travail pour s’assurer que la synergie puisse opérer.

 

La normalisation de la fragilité

Tout le monde est vulnérable, chacun arrive avec son lot d’émotions et tous vivent des moments d’incertitude et de fragilité. En 2020, on a enfin fait place aux émotions dans notre quotidien et au travail. Cette année a démontré la puissance d’en parler et toute l’importance de l’intelligence émotionnelle.

On s’est aussi rapproché. Même de loin. Est-ce dû à l’accès privilégié à l’intérieur des maisons de nos collègues? À l’empathie découlant d’une situation extrême collective? Aux problèmes d’internet et aux enfants en toile de fond? Une chose est claire : désormais, le bon fonctionnement d’une organisation requiert de réelles connexions humaines, de la compassion et une posture créative pour s’ouvrir aux autres.

 

Prendre du recul, ça fait avancer

Et vous, dans tout ça, vous vous situez où? Pour ce «Pandémiversaire», on vous propose de faire un bilan qui vous fera prendre conscience de vos forces et faiblesses dans cette année chamboulée et d’établir un plan pour activer les choses et embrasser le changement! Faites une rétrospection, non seulement sur vous-même, mais aussi sur votre entreprise. Vous serez en mesure de prendre des actions concrètes pour aller de l’avant. Voici un outil qui pourra vous aider.

 

Les fenêtres de Johari

Créée par les psychologues américains Joseph « Jo » Luft et Harrington « Hari » Ingham, cette méthode a été développée comme un outil de développement personnel.

crédit adaptation : Steve Desmarais

 

Exploitez l’outil en quelques étapes :

1. « Acquis » : ce que vous connaissez et maîtrisez
Listez de façon exhaustive tous vos champs d’expertise, vos compétences, votre expérience, votre éducation et vos intérêts. Êtes-vous en mesure d’exploiter pleinement vos compétences dans le cadre de votre travail? Réfléchissez à comment vous pourriez faire en sorte que vos forces et votre talent soient mis de l’avant. Faites pareil pour votre entreprise. 

2. « Angles morts » : ce que les autres savent, mais que vous ignorez
Mettre en lumière vos angles morts va au-delà d’identifier vos faiblesses. Il s’agit également de définir quels sont les forces, les compétences et les talents que les autres voient en vous et que vous ignorez. Faites appel à vos collègues et collaborateurs, et faites preuve d’écoute! 

Ce travail pour votre organisation peut être fort intéressant et vous faire remarquer quelques éléments sur lesquels travailler. Un œil extérieur aide toujours à comprendre si nos messages, nos valeurs et nos ambitions sont clairs. 

3.« Talents secrets » : ce que vous connaissez sans l’utiliser au quotidien
Notez les écarts entre la façon dont vous vous présentez (quadrant acquis) et la façon dont vous êtes perçu (quadrant angle mort). Identifiez vos lacunes et les compétences sur lesquelles vous devriez communiquer dans le quadrant talents secrets. Vous pourrez en tirer des conclusions intéressantes et vous donner des outils de plus dans votre coffre à exploiter. 

4. « Inconnus » : ce que ni vous, ni les autres ne savez
Avec une plus grande conscience de soi, vous pouvez mieux comprendre comment vous voulez grandir et comment mieux présenter votre soi professionnel aux autres. Appliquez-le également à l’échelle de votre compagnie. Établissez des actions à poser. Peut-être devez-vous développer des nouvelles compétences ou encore mieux communiquer qui vous êtes?

 

À votre tour !

En 2021, c’est créatif d’imaginer le monde au travail. À votre tour de repenser à vos bons et moins bons coups et d’en ressortir plus fort. Envie d’utiliser la force créative de vos équipes pour faire face aux défis hors-normes? Parce que les situations extrêmes sont souvent de très bons tremplins créatifs, c’est le temps idéal d’organiser une formation sur mesure conçue selon les besoins de votre équipe, ou encore, de s’offrir une formation à la carte qui permettra de développer vos compétences transversales pour rester concurrentiel et innovant. 

Charlotte Burroughs Désy

Chargée de projets en communications, Factry